Les yeux qui roulent

Partager Partager sur Facebook
Les yeux qui roulent

À l’heure de la fessée
La Venus en plastique
N’a plus d'yeux pour pleurer

Les billes de verre cornées
Au moment fatidique
se sont mises à rouler...

Alexandre Barbera