L'arbre qui n'existait pas

À bout de sève

À bout de branche

Il ne reste sur le mur

Que l'ombre du bois

Texte : Alexandre Barbera - Photographie : Marine Lécroart
crossmenu