Nature morte

Il arrivera un jour

Où on encadrera la nature

Et on oubliera sûrement

qu'elle eut aussi des couleurs

Texte : Alexandre Barbera - Photographie : Marine Lécroart
crossmenu